Christophe Luthringer, metteur en scène

Christophe Luthringer, metteur en scène à l’affût de la magie de l’instant

Pour Renaissance, Christophe Luthringer travaille les pieds sur terre et la tête dans les étoiles en interrogeant les dieux, la mythologie, la philosophie, les humains ou la technologie, dans une mise en scène vive, imagée, esthétique, débridée et très incarnée. »À l’heure où l’on va de plus en plus vite, de plus en plus loin dans notre consommation, nous finissons par nous éloigner de nous mêmes.
Nous nous efforcerons de revenir à l’essentiel, là où la force du présent prend son sens, l’ici et maintenant. Ce que nous créons doit appeler à l’imaginaire, car il ne s’agit pas de tout expliquer. L’identification et le questionnement sur notre monde, nos réflexes, sont les enjeux de la pièce.

Est-il possible d’une réelle prise de conscience pour un réel changement, ou du moins une évolution pacifique ? Je souhaite que le titre de la pièce, Renaissance, prenne ici tout son sens
. »

Quelques mises en scène de Christophe Luthringer :- La Danse du Fumiste de Paul Emond (2012)
- L’Hôtel des Roches Noires de Françoise Cadol et Stéphane Corbin (2012)
- La vie de Galilée de Brecht (2012)
- Family Dream : écriture collective d’une pièce de théâtre visuel (2011-2012)
- La flûte enchantée de Mozart (2011)Opéra pour la ville d’Herblay)
- Ex-voto de Xavier Durringer (2010-2011)
- Le miroir de Trinidad (2010)
- Faust de Gounod (2009 – Opéra pour la ville d’Herblay)
- Les Sax’s, quatuor musical (2008)
- Vol de nuit de Saint-Exupéry (2007)
- Je t’avais dit, tu m’avais dit de Jean Tardieu (2007)
- Rodin, tout le temps que dure le jour de Françoise Cadol (2006)
- Houria, la Femme que j’étais de Gaspare Dori (2005)
- Pierre et Papillon de Muriel Magellan
- Oui de Gabriel Arout
- La Surprise de l’amour de Marivaux…

> Voir les autres talents